"Les systèmes économiques qui négligent les facteurs moraux et sentimentaux sont comme des statues de cire : ils ont l’air d’être vivants et pourtant il leur manque la vie de l’être en chair et en os.”
Mahatma Gandhi



Genèse de l'Ethiquette :

L'origine de l'Ethiquette se trouve bien sûr en Inde, et plus précisément dans la philosophie économique du Mahatma Gandhi. L'économie non-violente se base chez Gandhi sur le « Trusteeship », c'est-à-dire la priorité de l'éthique sur tout autre considération, y compris la rentabilité.

Après avoir travailler pendant 3 ans dans l'humanitaire en Inde, auprès des associations Gandhi International, Ekta Parishad (syndicat indien des paysans sans-terre) et Sarvodaya Shramadana, j'ai créé l'Ethiquette pour redonner leur chance à tous ces hommes et femmes auxquels la société, les multinationales, et les politiques corrompus ont retiré toute dignité et tout moyen de subvenir à leurs besoins.

L’éthique du début à la fin:


L’Ethiquette travaille avec les populations marginalisées de l'Inde. Les intouchables, les peuples des forêts, les lépreux, les minorités ethniques ou religieuses, les nomades, les paysans sans-terre etc...

Nous travaillons sur deux axes :

1) Création d’activité dans les campagnes, utilisant les savoir-faire ancestraux des peuples marginalisés du monde. Ces produits sont achetés à un prix juste, ce qui permet aux producteurs d’augmenter leurs revenus, et donc :

- de vivre dignement,

- d’envoyer leurs enfants à l’école,

- de rester sur leur terre et ne pas gonfler les bidon-villes,



2) Fondation et financement d’écoles holistiques, avec cantine et internat gratuits dans les zones déshéritées et les jungles. Financement des salaires des enseignants, fournitures, et livres en partenariat avec l’association “Solidarité école-école”.

En effet, 10% du chiffre d'affaire de l'Ethiquette va directement à l’association, chaque mois.


Enfants tribaux